Visites guidées historiques et patrimoniales

 

 

 Visites offertes:

 

Visites guidées à pieds et visites en autobus (plus bas)

 

Visites à pieds

 

Le parcours Gouin

 Le boulevard Gouin est un parcours chargé d'histoire. Érigés sous le régime français, plusieurs habitations et vestiges sont des témoins de l'histoire coloniale. On y retrouve de nombreuses maisons, humbles et cossues, nous rappelant la vocation de villégiature du nord-est montréalais. Tandis que d'autres nous permettent de se souvenir de l'urbanisation des anciennes municipalités qui deviendront des quartiers de Montréal. Les visites du boulevard Gouin se font dans un décor enchanteur: maisons anciennes, nature, charmes riverains de la rivière des Prairies...

    

 

 

 

Nouveau manège au parc Belmont…Le voyage dans le temps! (Cartierville)

 

Cartierville a été fondé en 1906. L’appellation provient du souvenir que l’on désirait conserver de George Étienne Cartier. Découvrez l’histoire de ce qui a déjà été : Le parc Belmont, les tramways, les hôtels, le club de canotage, l’hôpital Sacré-Cœur, etc.  À la découverte des potins et événements du village : « un homme condamné à être maire de Cartierville! »… « On a songé à incendier le pont Lachapelle en 1837 pour empêcher l’arrivée des troupes anglaises ». Démystifier des lieux et des bâtiments toujours existants qui ont beaucoup de choses à vous dire. Venez entendre l’histoire d’un village! Celui de Cartierville…

 

 

 

Visite du Vieux Bordeaux – Sur les traces du Vieux Bordeaux

 

Le temps d'une visite ce village reprendra vie. Les bâtiments patrimoniaux y sont nombreux et de divers styles. Les visiteurs pourront aussi découvrir le patrimoine disparu comme l'ancien moulin de l'île Perry; la gare " p'tit train du nord ", l'hôtel Picard, etc. Ce parcours vous mènera à la prison de Bordeaux puis à la maison du maire Ménard et à bien d'autres endroits, dont la maison Pigeon qui vous fera la grimace pour l'occasion! Cette promenade dans le village appelé aussi celui du Gros-Sault vous dévoilera un vrai petit trésor d'histoires et d'anecdotes propres au boulevard Gouin.

Il est possible de joindre à cette activité un repas au restaurant le Bordelais

 

 

 

Un village, des anecdotes et une légende : Le Sault-au-Récollet

     

Situé dans le quartier Ahuntsic à quelques jets de pierre de l’urbanité montréalaise se trouve l’ancien village du Sault-au-Récollet. Cette visite relate l’histoire de ce secteur de 1625 à aujourd’hui. Découvrez un ancien village rural en raison de la présence d’un très grand  nombre de maisons ancestrales. On y retrouve la plus ancienne église de Montréal, l’église de la Visitation qui aurait été construite selon la légende par un cheval-garou! Le site des moulins qui a été le cœur de cette région sur plus de deux siècles est l’un des premiers sites industriels dans l’histoire du Québec. Le boulevard Gouin inauguré dans les années 1730 regorge d’un patrimoine bâti qui est un témoignage éloquent d’un village ayant connu la campagne, la villégiature, l’urbanisation de l’après 2e guerre, etc.

 

 

Montréal-Nord : de la campagne à la ville

 


Entre 1734 et 1737, un chemin du Roy est établi le long de la rivière des Prairies, l’actuel boulevard Gouin. Plusieurs villages s’établissent le long de ce chemin à travers les époques, dont celui du Bas-du-Sault. Connu sous l’appellation Montréal-Nord depuis 1915, ce secteur grâce à ses bâtiments est un témoin éloquent de l’histoire rurale de Montréal et de sa transition vers un monde urbain. C’est dans le nord-est de Montréal que l’on retrouve le plus grand nombre de maisons de ferme datant du 18e et 19e siècle. Lors de cette visite, on découvrira l’époque des tramways, des traversiers menant à l’île Jésus et bien d’autres. Du premier maire Joseph Boyer (1915) jusqu’au dernier Yves Ryan (2002) qui a été en fonction pendant 38 ans, découvrez l’histoire propre aux municipalités ayant existé au nord de l’île. Pour l’occasion, il vous sera dévoilé le contexte et les répercussions de constructions telles que le pont Pie-IX et la centrale hydroélectrique de la rivière des Prairies.

L'activité comprend la visite de la maison Brignon-dit-Lapierre et de son intérieur. Cette demeure fut construite vers 1770.

 

 

Rivière-des-Prairies…un vrai voyage dans le temps !

  

À la pointe Est de l’île, le quartier Rivière-des-Prairies possède une histoire qui lui est bien propre. Dès l’époque de la Nouvelle-France, les autorités coloniales établissent plusieurs forts pour contrôler le va-et-vient des guerriers iroquois sur les voies fluviales. C’est ainsi qu’une première construction, un fort, y est fait en 1671. La bataille de la Coulée Grou en 1690 est une page d’histoire relatant la vie des premiers pionniers de l’île de Montréal. Érigé en paroisse en 1687, Rivière-des-Prairies et l’actuelle église Saint-Joseph puis les bâtiments patrimoniaux qui l’entourent sont un témoin exceptionnel d’un village vivant au rythme d’un monde rural. Découvrez l’impact de Primat Paré maire et menuisier qui construisit un grand nombre de bâtiments au début du 20e siècle toujours visibles aujourd’hui. Pour l’occasion, une visite est prévue à la glacière de monsieur Longpré le marchand de glace du village. On vous rappellera qu’il n’y pas si longtemps que les plages de ce secteur furent très courues par beaucoup de montréalais…villégiature et baignade au programme !

 

Visite de la maison Brignon-dit-Lapierre

Cette activité comprend une visite de la maison Brignon-dit-Lapierre, une conférence sur l’histoire de la région, une légende locale et une visite à pieds du boulevard Gouin.

Située dans l'arrondissement de Montréal-Nord, la maison Brignon-dit-Lapierre a été construite vers 1770. À l’intérieur de ses murs, vous découvrirez son histoire et celle de ses habitants. Une projection de photographies anciennes accompagnera une conférence sur l’histoire de la région du nord-est montréalais.

Afin de rendre le tout ludique, vous entendrez le récit traditionnel local qui vous transportera au temps de la Nouvelle-France avec la légende du Cheval Blanc.

Une visite sur un chemin très ancien est prévue. Le boulevard Gouin qui a été ouvert dans les années 1730 a conservé une grande authenticité. On y retrouve des habitations du régime français, des maisons canadiennes typiques du 19e siècle. Et des constructions annonciatrices de la transition d’un monde rural à un monde de plus en plus urbain. Le boulevard Gouin et la rivière des Prairies sont des inséparables : ils suivent toujours! Cette promenade met en vedette des bâtiments historiques, la nature et le calme de la rivière.

 

Maisonneuve : Prospérité, déclin et renaissance

 

La Cité de Maisonneuve aura une brève existence civique de 1883 à 1918. Malgré tout, des traces de son existence sont toujours bien perceptibles. Maisonneuve se voulait être une ville modèle dans le style du « City Beautiful ». On voulut allier prospérité, industries et qualité de vie. Des manufactures rendirent la ville prospère. Des bâtiments d’utilité publique et d’un esthétisme relevé ont été mis à la disposition de la population : Marché Maisonneuve, le bain Morgan, caserne de pompier de l'avenue Letourneux, hôtel de ville (actuelle bibliothèque Maisonneuve) puis les parcs Maisonneuve et Morgan. La désindustrialisation frappa brutalement le quartier. L’économie sociale et les jeunes qui ont investi le quartier depuis quelques années ont donné un nouveau souffle à Maisonneuve!

 

 

Au temps de l'île Jésus

 Les boulevards Lévesque, Sainte-Rose et des Mille-Îles sont des chemins datant du 18e siècle. Les parcourir s'est faire un voyage au temps du régime seigneurial jusqu'au temps de l'urbanisation qui mena à la création de la ville de Laval en 1965. On y voit des maisons patrimoniales datant du monde rural, des maisons de villégiature, anciens auberges et hôtels, etc. Lors de ces visites, les berges des rivières des Prairies et des Mille-Îles sont un rappel qu'elles sont toujours agréables à y flâner!

 

 

Destination vacances : Sainte-Rose!

Une promenade dans le vieux Sainte-Rose est un voyage dans l’un des premiers villages fondateurs de l’île Jésus. La variété des styles architecturaux, nous relatent l’histoire d’un village qui fut rural, puis destination villégiature et depuis la fin de la 2e guerre mondiale, un quartier bien urbanisé. Sainte-Rose est riche en anecdotes : la paroisse fut supprimée et ses paroissiens excommuniés ! Il s’agit du lieu de naissance du Roi du Nord, Antoine Labelle. L’auberge Tassé fut  témoin des évènements de 1837-1838. La baignade faisait tellement la renommée du village que les gens de Sainte-Rose étaient appelés les « beignets » ! Et bien d’autres…

      

 De plus, le vieux Sainte-Rose offre aujourd’hui plusieurs petits commerces (restaurants, boutiques, etc.) raffinés et de qualité. Bref, un endroit plein de charme !

 

Il est possible de joindre à cette activité un repas au restaurant la Vieille Banque

 

  

Souvenirs de Saint-Vincent-de-Paul 

 

Fondée en 1743, Saint-Vincent-de-Paul a beaucoup évolué. L’Atelier des Écores et ses artisans ont grandement influencé la morphologie du village. L’ouverture d’un pénitencier fédéral a marqué l’histoire de la région sur plus d’un siècle. Lors de la visite, un autre monument plus que centenaire sera découvert : le collège Laval. Le patrimoine bâtit sur le boulevard Lévesque est d’un intérêt indéniable avec la présence des anciens : bureau de poste, magasin général, auberge, résidences, chalets, etc. Tandis que la rue Bellevue, nous conduira au site d’une ancienne traverse datant de l’époque de la Nouvelle-France. Puis, la rue de la Fabrique, nous fera entrer dans la modernité, l’urbanisation, bref dans un monde plus urbain.

Il est possible de joindre à cette activité un repas aux restaurants "Le Vieux Four" ou "Démen-ciel"

 

 

Laissez-vous conter les débuts de l’Île Jésus : Saint-François-de-Sales

     

 

À la pointe est de l’île de Laval, on se retrouve dans le quartier Saint-François qui est la plus ancienne paroisse. Ce secteur eut longtemps une vocation agricole. Ainsi lors de la visite, on pourra constater l’évolution de la maison de ferme de l’époque de la Nouvelle-France jusqu’au début du 20e siècle. Et pour certains cas, l’évolution d’une maison de ferme en une maison urbaine. La visite se déroulera dans le secteur de l’église le long de la rivière et du boulevard des Mille-Îles. Pour l’occasion, quelques anecdotes vous seront contées comme celle du curé qui a craint pour Noël que la messe de minuit soit annulée en raison d’un problème relié à l’alcool et à l’ivresse ! À quelques jets de pierre de Montréal, Saint-François vous offre de découvrir l’histoire rurale du Québec. Saint-François fut un petit village, mais aujourd’hui il est un grand coffre à histoires !

Il est possible de joindre à cette activité une visite de la fromagerie du Vieux Saint-François

 

Visites en autobus

Les tournées du Roi du Nord!

 En compagnie d’un guide expérimenté, coloré et costumé, découvrez  les beautés du boulevard Gouin. À bord d’un autobus, explorez ce chemin qui remonte aux années 1730 et qui regorge de plusieurs bâtiments historiques et patrimoniaux. Il est proposé de marier histoire et nature puisque les berges de la rivière des Prairies constituent une vraie oasis de paix en pleine ville!

 Le parcours comprend des arrêts et des visites des lieux suivants :

L’Église Saint-Joseph de Rivière-des-Prairies construite en 1875

La maison Pierre-Chartrand à Rivière-des-Prairies construite vers 1800

La maison Brignon-dit-Lapierre à Montréal-Nord construite vers 1770

La plus ancienne église de Montréal : l’église de la Visitation dans Ahuntsic construite en 1751

Etc.   

L’activité est prévue pour une durée d’approximativement deux heures. La durée peut être augmentée puisqu'il est  possible de faire une pause pique-nique dans un parc ou dîner dans un restaurant.  

Laissez-vous raconter l’histoire comme une histoire!  

*Le parcours se déroule dans les quartiers Rivière-des-Prairies, Montréal-Nord et Ahuntsic. Il est possible de personnaliser et d’adapter le parcours.

* Un parcours lavallois sera bientôt offert (en construction)